Commune-agnos.com » Jobs » Installateur menuiserie : quelle formation suivre ?

Installateur menuiserie : quelle formation suivre ?

La menuiserie est un métier noble et enrichissant en plus d’être très demandé. Si la rigueur et la précision exigées par le métier ne vous effraient pas, voilà ce que vous avez à connaître pour en faire votre métier.

Quelles sont les tâches d’un installateur de menuiserie ?

Dans cette liste vous allez trouver les différentes tâches d’un installateur de menuiserie :

  • Il met en place toutes les fermetures (portes, clôtures et fenêtres) en bois, en aluminium, PVC ou panneaux stratifiés.
  • Il prend en charge toutes les opérations d’entretien, de remise à neuf et de remplacement de diverses fermetures et pièces.
  • Il manipule différents outils (scie, rabot, bouvet, ciseaux à bois, etc.), tout en prenant en compte les consignes de sécurité.
  • Il crée des pièces sur-mesure (parquets, escaliers, clôtures, meubles, etc.) et pose ces dernières chez le client.
  • Il s’occupe de poser des éléments d’isolation phonique et acoustique et peut aussi prodiguer des conseils à ce sujet à ses clients.

Ce métier exige une certaine polyvalence car l’installateur n’est pratiquement jamais confronté aux mêmes cas de figure. Ce métier exige par ailleurs une certaine dextérité et beaucoup de rigueur car il est essentiellement manuel. Le menuisier est tout de même amené à faire des calculs et un travail de conception. Cet aspect du métier tend de plus en plus à être remplacé par la pose de pièces préfabriquées. L’installateur en menuiserie doit avoir une solide connaissance de certains logiciels de dessins. Il doit enfin, avoir des connaissances concernant les différents types de matériaux et les techniques d’isolation.

Il doit également avoir de la facilité à communiquer avec les autres car il est appelé à interagir avec une équipe ainsi qu’avec les particuliers qui sollicitent ses services.

Quelles formations suivre pour devenir installateur de menuiserie ?

Devenir installateur de menuiserie est possible après avoir décroché :

  • Un CAP en menuiserie ou métallerie : il existe plusieurs CAP dans ce domaine, comme un CAP mobilier et agencement, un CAP charpentier bois, un CAP menuisier aluminium-verre, etc.
  • Un brevet professionnel : qu’il peut faire suite au cap. Sachez que plusieurs spécialités existent.
  • Un Bac Pro en se spécialisant par exemple dans le bois, l’aluminium et le verre ou encore l’agencement.
  • BTS : grâce à un brevet de technicien supérieur, de nouvelles perspectives d’évolution s’ouvrent à l’installateur de menuiserie. Il peut par exemple espérer devenir chef d’équipe. L’un des choix possibles est un BTS développement et réalisation bois.

Quelques formations supplémentaires sont les bienvenues et enrichissent les compétences d’un installateur de menuiserie comme, par exemple, une formation en électricité. L’installateur de menuiserie peut également s’orienter vers une spécialisation (aménagement de cuisine, ébénisterie, etc.). Des évolutions sont par ailleurs possibles après une expériences suffisante.