Commune-agnos.com » Démarches administratives » Comment choisir sa voiture sans permis d’occasion ?

Comment choisir sa voiture sans permis d’occasion ?

Le marché des voitures sans permis est en pleine expansion depuis quelques années. Elles existent en versions neuves et d’occasions. Pour cette deuxième catégorie, les prix sont généralement plus abordables. Cependant, avant de confirmer son choix de VSP d’occasion, il est judicieux de respecter certaines conditions afin de bien profiter de la performance du véhicule.

 

Le lieu d’achat de la voiture

Une voiture sans permis d’occasion peut s’acheter soit chez un concessionnaire, soit chez un particulier en présentiel ou sur Internet. Chacune de ses options à ses avantages et parfois des limites.

L’achat chez un concessionnaire

D’un point de vue raisonnable, c’est la solution la plus fiable. Le concessionnaire avant la mise en vente d’une VSP, même si elle est d’occasion, procède à plusieurs tests afin de corriger les dysfonctionnements notés sur la voiture. L’acheteur est donc sûr d’acquérir un véhicule en bon état avec parfois une garantie de courte ou moyenne durée.

Les annonces sur Internet

Le piège ici, réside dans les prix souvent très attractifs proposés par les vendeurs. Cette option d’achat requiert vigilance et fine attention. Il vaut mieux ne pas se fier totalement à la description fournie par le vendeur car, ce dernier peut intentionnellement omettre certains détails compromettant l’état de la voiture. L’idéal dans ce cas, est de déplacer et se faire accompagner si possible d’un mécanicien pour passer en revue et pourquoi pas essayer le véhicule.

La durée de vie de la voiture

Elle est primordiale, car les VSP n’ont pas une très grande durée de vie avant l’usure. Pour ce critère, il faut donc prendre en compte :

  • l’âge de la voiture ;
  • le nombre de kilomètres déjà parcourus.

Pour un choix optimal, il est conseillé de choisir une VSP dont l’âge est inférieur à 10 ans et qui a fait en moyenne plus ou moins 20 000 Km. Il faut également s’assurer que la voiture bénéficie d’un entretien régulier. Le vendeur peut, à titre illustratif, vous fournir les justificatifs des dernières réfections effectuées.

Les aspects physiques et techniques de la voiture

Ils concernent l’ensemble des composantes du véhicule que sont :

  • les roues ;
  • la peinture ;
  • le bâti ;
  • les vitres ;
  • l’échappement ;
  • le moteur ;
  • les rétroviseurs ;
  • la boîte à vitesses ;
  • les pédales ;
  • les phares ;
  • les assises ;
  • le tableau de bord, etc.

La vérification de ces critères est surtout nécessaire lorsque l’acquisition s’effectue chez un tiers. Ce dernier a l’obligation de fournir l’état de chacun de ces éléments afin que le client puisse acheter en toute connaissance de cause. En tant qu’acheteur, il faut prendre le temps de passer en revue tous ces dispositifs pour éviter tous désagréments ou dépenses supplémentaires. Par ailleurs, le prix de vente du véhicule est en grande partie fonction de l’état général de la voiture, d’où l’importance de bien les vérifier.

La souscription à une assurance

Ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une voiture sans permis d’occasion qu’elle ne doit pas être assurée. Ce critère ne saurait donc être subsidiaire. En achetant votre VSP d’occasion, il serait préférable de réserver un budget pour l’assurance. Elle peut être soit intermédiaire soit au tiers. Le recours à une structure spécialisée en assurance est plus bénéfique pour faire le bon choix au meilleur prix.